Planter des arbres peut-il sauver notre planète ?

Nov 09, 2020 | écrit par:

Passer de « planter des arbres » à « faire pousser des arbres », en raisonnant dans une perspective à long terme. Choisir les bonnes espèces et avoir la possibilité d’en faire pousser un nombre suffisant. Inclure les communautés locales comme choix fondamental pour le succès de toute activité qui vise à faire pousser des arbres et pas seulement à les planter. Ce sont les 3 messages clés du plus grand forum numérique sur les défis environnementaux mondiaux intitulé « Planter des arbres peut-il sauver notre planète ? ». Chez Treedom, nous sommes heureux et fiers de reconnaître le sens de notre travail dans ces messages, depuis notre création en 2010.

C’est avec cette question que s’est ouverte, le 29 septembre dernier, la rencontre organisée par le Global Landscapes Forum qui réunit plus de 4 000 organisations, à travers le monde, engagées dans la réalisation des objectifs de développement durable et de l’Accord de Paris sur le climat. Près de 5 000 participants provenant de 123 pays ont suivi le forum qui comprenait 27 présentations et a atteint au moins 5 millions de personnes à travers les médias sociaux.

Les points importants d’un vaste débat, non seulement en nombre, mais également dans les sujets abordés, ont été résumés dans le rapport final que vous pouvez lire ici.

Pour résumer cela de manière encore plus concise, nous nous sommes concentrés sur les 3 points indiqués par Tony Simons (directeur général, World Agroforestry) et Robert Nasi (directeur général, Centre pour la recherche forestière internationale).

De « planter des arbres » à « faire pousser des arbres »

 « Le bon arbre au bon endroit avec le bon objectif : les planteurs d’arbres devraient devenir des arboriculteurs avec un horizon à long terme ». Que ce soit le premier et le défi le plus important pour ceux qui croient au pari d’un monde plus vert, c’est ce qui ressort le plus nettement de toutes les interventions du forum. Planter un arbre ne signifie pas semer une graine, c’est un travail beaucoup plus complexe. Non seulement d’un point de vue technique : il faut, en effet, des compétences et des ressources pour créer des lieux adaptés à la germination et à la croissance des petits arbres ; mais aussi et surtout d’un point de vue stratégique.

Passer du statut de « planteurs » d’arbres à celui de « cultivateurs » d’arbres signifie raisonner à moyen et à long terme et pour cela il faut identifier le bon arbre pour le bon endroit avec le bon objectif. Chez Treedom, nous travaillons dans cet esprit depuis de nombreuses années et nous sommes heureux et fiers que cette approche soit celle qu’une communauté plus importante désigne comme choix gagnant pour l’avenir. En effet, le choix des arbres à planter dans nos projets se fait grâce à un dialogue avec les communautés impliquées parce que ce seront précisément elles qui s’en occuperont au fil du temps. Pour cela, il est nécessaire d’identifier les arbres qu’elles savent être les plus utiles, chacun avec sa propre fonction et tous ensemble, selon la philosophie des systèmes agroforestiers, pour créer un écosystème capable de se développer dans le temps.

Des graines de qualité en quantités nécessaires.

« Le bon arbre exige la bonne origine de graines. Planter et cultiver une gamme variée d’arbres signifie disposer de graines de qualité en quantités suffisante ». Cet aspect qui n’est pas anodin est également au centre du travail de Treedom depuis de nombreuses années. La création de pépinières équipées et la formation d’un personnel capable de s’en occuper sont des activités dans lesquelles nous nous sommes investis au fil des années, conscients que ce n’est qu’ainsi que nous réussirons à créer l’infrastructure principale pour mener efficacement notre travail. Au sein de ces pépinières, nous sommes en mesure de faire germer de grandes quantités de graines de différentes espèces d’arbres, en veillant à ce que chacune soit dans les meilleures conditions pour pousser jusqu’au moment où elles seront plantées.

Le rôle des communautés

 « L’implication des communautés locales, des femmes et des jeunes est vitale pour aider à assurer la survie de chaque arbre planté ». Cette déclaration, qui clôture le résumé du forum, fait partie de l’ADN de Treedom depuis le jour de sa fondation en 2010 et c’est ce qui referme la boucle de ce que signifie être « cultivateurs d’arbres » et pas simplement « planteurs ». Impliquer les communautés locales dès le début est essentiel pour démarrer, puis réaliser chaque projet dans la perspective de le voir grandir et se développer avec succès. Ce sont les communautés locales qui sont personnellement impliquées, ce sont elles qui prennent soin des arbres, ce sont elles qui profitent de leurs fruits. Elles sont, en fin de compte, la meilleure garantie pour que ces arbres soient protégés et entretenus afin de grandir et vivre le plus longtemps possible.


Au fil du temps, nous avons très souvent eu la confirmation que ce en quoi nous croyons est juste (une recherche du département forestier de l’université de Yale a même récemment traité ce sujet d’une manière extrêmement intéressante), mais voir ce principe reconnu comme la pierre angulaire d’une stratégie globale pour créer un monde plus vert nous confirme que nous travaillons dans la bonne direction et nous pousse à être encore meilleurs et encore plus grands !

Aller sur Treedom Découvrez Treedom Business