Un voyage au Kenya - avec Susanna

Jun 13, 2022 | écrit par:

Enfant, Susanna voulait être enseignante.

Puis elle a fait beaucoup de choses différentes : vivre à Londres, travailler dans la mode, collecter des fonds pour plusieurs fondations prestigieuses. Aujourd'hui, elle fait pousser des arbres.

Susanna Finardi est Partner - International Expansion Manager chez Treedom. Elle s'occupe des partenariats avec les entreprises qui décident de planter des arbres dans le cadre de leur engagement en faveur du développement durable. Susanna est une personne curieuse qui n'a pas peur de l'aventure. En mars 2022, elle a passé dix jours au Kenya avec Riccardo Alessandrini, l'un des responsables forestiers de Treedom, pour voir de ses propres yeux ce que son travail permet de réaliser.

Ce que vous voyez sur la photo de couverture, c'est Susi (comme tous ses collègues et amis l'appellent) après un vol de 7 heures et 7 autres heures en voiture. Elle vient d'arriver à sa destination, au Kenya, et porte une paire de bottes trois tailles trop grandes pour elle.  

Le cœur dans la gorge

"J'étais déjà fière de mon, ou plutôt de notre travail chez Treedom, mais entre un millier d'e-mails et d'appels chaque jour, il est facile de perdre le lien avec ce que vous aidez à réaliser. J'ai marché parmi les rangées de semis que ces e-mails ont contribué à planter. J'ai serré la main des personnes qui plantent les arbres que nous ne voyons qu'à travers un écran. C'était aussi un voyage fatigant, bien sûr. Mais le pouvoir de l'adrénaline est incroyable, et ce voyage a été l’occasion d’une charge folle."

E2208E59-A58E-4370-8B55-1C96E6BA9584_1_105_cRiccardo Alessandrini, responsable forestier, posant avec un bananier adulte.

"Voici Ricca (Riccardo Alessandrini, responsable forestier), qui se rend plusieurs fois par an dans les zones du projet pour vérifier la santé des plantes et proposer son aide aux communautés locales. Il s'agit souvent de simples conseils, mais qui peuvent faire toute la différence pour trouver les bonnes solutions. Par exemple, l'un des premiers agriculteurs que nous avons rencontré nous a montré où il prévoyait de planter ses 50 arbres. Riccardo lui a conseillé de les planter plutôt beaucoup plus près de sa maison : pour raccourcir le trajet d’approvisionnement en eau pour les arroser, et réduire le risque de vol lorsque les arbres commencent à porter des fruits". 

Un travail d'équipe

Meeting Kiisi CommunityFormation avec Riccardo - Responsable forestier

"Après avoir visité la pépinière où les plantes sont cultivées avant d'être mises en terre, nous avons assisté à l'une des sessions de formation avec les agriculteurs. Le processus de formation commence d'abord dans le bâtiment de la pépinière, où les participants sont divisés en petits groupes qui se réuniront régulièrement. Au cours de sa première année de vie, un arbre est comme un enfant !  Il a besoin de beaucoup de soins, sinon il risque de ne pas survivre : en plus de lui donner suffisamment d'eau, il faut le défendre contre les attaques potentielles des animaux et des parasites. C’est pourquoi nous insistons tant sur le message porté par Treedom : nous ne faisons pas que planter des graines dans le sol, nous faisons pousser des arbres !"

kiisi farmer (1)L'un des agriculteurs participant au projet, dans la campagne près de Kisii.

 L'avenir est assuré

"Planter un mélange de différentes espèces, forestières et fruitières, rend la terre plus fertile et la récolte plus sûre. Les fruits sont ensuite vendus sur les marchés locaux et deviennent une source de revenus supplémentaire sur laquelle on peut compter tout au long de l'année."

community in MurangaSusanna et Riccardo avec les responsables du projet et quelques bénéficiaires

"Il arrive souvent que des voisins viennent rendre visite aux personnes impliquées dans nos projets, curieux de participer. Alors que nous prenions l'avion pour rentrer chez nous, une pensée m'a frappée. Même si Treedom devait fermer ses portes demain, en frappant sur du bois (rires), les projets que nous avons lancés dans le monde entier continueraient d'exister. Parce que, bien sûr, nous créons des pépinières et distribuons des arbres aux agriculteurs, mais c'est par la formation que les projets gagnent en longévité et en reproductibilité. Planter un arbre semble être une petite chose, mais c'est comme jeter un caillou dans un lac : les vagues concentriques sont petites au début, mais destinées à devenir de plus en plus grandes".

Lire la suite

Aller sur Treedom Aller à Treedom Business